Dernières Actus : Amende de stationnement : les villes aux contraventions les plus chères | BMW Série 1 - 3ème génération | Future Volkswagen Golf 8 | La Mercedes-AMG A 35 4MATIC | La Volkswagen Golf a 45 ans ! |         Derniers import automobile : MERCEDES BENZ GLC 220 d 4 Matic | MERCEDES BENZ E 200 | MERCEDES BENZ V 250 | MERCEDES BENZ A 250 | MERCEDES BENZ V250 Marco Polo |

Les articles Import&Convoi Blog automobile

JUN

07

2019

Amende de stationnement : les villes aux contraventions les plus chères

Depuis l’année dernière, les villes peuvent déterminer elles-mêmes le montant des sanctions en cas de stationnement non-payé. Voici le top 10 des villes où la facture est la plus salée.

Depuis 2018, ce sont les communes qui décident des sanctions appliquées en cas de non-paiement du stationnement. Leprocès-verbal à 17 euros est remplacé par un FPS (ou forfait post-stationnement), au montant variable. Certaines villes ont ainsi augmenté considérablement la hauteur des amendes.

D’après les données du Groupement des autorités responsables de transport (Gart), qui a listé les 551 communes ayant voté le FPS pour l’année 2018, 70 % des villes ont durci les sanctions. 93 d’entre elles ont doublé le montant du forfait, comme à Evry ou à Strasbourg. Sept l’ont même triplé, notamment à Paris ou à Neuilly. Le record est attribué à Lyon avec une punition allant jusqu’à 60 euros. A noter toutefois : l’étude prend en compte le montant maximum imposé dans chaque commune. En général, les villes définissent différentes zones, plus ou moins lourdement sanctionnées. De plus, le forfait peut être minoré en cas de paiement rapide.

On remarque à l’inverse que certaines communes ont conservé une sanction à 17 euros, comme Marseille ou Lille. D’autres ont carrément revu le montant à la baisse. C’est le cas à Nice, où le FPS a reculé à 16 euros ou encore à Calais, où le forfait est désormais fixé à 11 euros. Jean-Jacques Bernard, administrateur du Gart, le confirme : « un tiers des communes ont adopté un FPS inférieur ou égal à 17 euros et les trois quarts ne dépassent pas les 25 euros », indique-t-il dans l’Express Votre Argent.

Attention : le FPS n’a pas entièrement remplacé le traditionnel PV. En effet, il existe encore pour les zones bleues. Si la durée du stationnement gratuit est dépassée, vous risquez toujours une amende de 35 euros. Pour les stationnements gênants, vous pouvez encore recevoir un PV similaire. En cas de stationnement dangereux, l’amende s’élève à 135 euros, potentiellement majorée à 375 euros.

Source : Auto-moto.com